En ce moment

Le ministre des finances Kamalidine SOEUF a mis en cause un décret présidentiel

Ceux qui le connaissent de tout près ou ceux qui ont travaillé sous ses ordres peuvent en témoigner. Le ministre des finances et du secteur bancaire est une personne très exigeante. Il ne mâche pas les mots. Il a un sacré tempérament. On se rappelle récemment d’une information selon laquelle le ministre aurait frappé un député en pleine audience à l’assemblée nationale même si l’acte a été démenti par ses proches. On n’oubliera jamais aussi les propos d’une violence inouïe auxquelles le ministre a tenu en septembre dernier aux journalistes lors de sa passation de service à la douane. Toutes ces choses montrent à quel point le ministre des finances n’est pas une personne très aisée.

Décret_Enquête_Fop

En effet, cela fait à peu près 5 mois qu’il est à la tête du ministère des finances. Le ministre ne fait pas l’unanimité aux yeux de ses collègues ministres mais aussi dans toute l’administration de la fonction publique. C’est à cause de son arrogance et de ses décisions jugées insensées et inappropriées.

Le ministre est devenu la risée de tout le monde notamment les agents de l’administration publique. En effet, on se rappelle d’abord du communiqué envoyé par C.Télécom, il ya quelques jours qui appelle à tous ces agents de se rendre au Trésor muni de la CIN et de l’acte de recrutement. On sait effectivement que le ministre n’a pas le droit de les convoquer sans avertir le ministre de la fonction publique et tous les ministères de tous ces agents. D’ailleurs, en mars 2021, le président de la République a signé un décret qui mettait en place une commission d’investigation en charge d’enquêter sur les opérations irrégulières de gestion des agents de l’état. Et vraisemblablement, le superpuissant ministre aurait disous cette commission de 6 personnes composées de deux représentants du ministère de la fonction publique. Un représentant du Ministère des finances. Un représentant du Ministère de l’éducation nationale. Un représentant du Secrétariat Général du Gouvernement. Un représentant du syndicat des enseignants. Et malgré que le ministre l’a dissous et ne la reconnaît pas mais la commission aurait continué les travaux.

Ensuite, on se rappelle de l’accord que l’ancien argentier Said Ali chayhane a signé avec les banques afin de faciliter le paiement à chaque 25 du mois des salariés du pays. Le ministre aurait aussi rompu l’accord. “Ces derniers temps, on constate des retards lors des nos paiements, une chose qu’on avait oublié ces quatre derniers années” selon un fonctionnaire. Le ministre ne reste pas là. Il continue encore à humilier les agents, le mois dernier, ils ont reçu de l’argent comme indemnité au lieu des tickets de pétrole. On nous dit aussi que le prochain paiement, les agents auront des chèques.

Mais franchement est ce qu’un simple message peut remplacer un décret présidentiel ? Qu’est-ce qui se passe dans les têtes des proches du président Azali ? Chacun se montre plus arrogant et orgueilleux que l’autre.

Badi yezi hindru cha budja.

La Rédaction

1 commentaire sur Le ministre des finances Kamalidine SOEUF a mis en cause un décret présidentiel

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*