En ce moment

Un homme poignardé par son meilleur ami, il va manquer le baccalauréat

Anjouan. Il était entre la vie et la mort. Alfene ne se présentera pas au baccalauréat le 2 août. En effet, il se trouve en soins intensifs sur un lit d’hôpital. Cela, après avoir été poignardé par son meilleur ami à trois jour du bac. La raison de cet acte reste inconnue.

Nous somme le samedi soir 30 juillet à Wani, Anjouan. Dans un appartement en collocation, le jeune homme de 17 ans ferme la porte. Et gagne sont lit après avoir revisé pour son bac pro. Vers 20 h son compagnon de chambre, ouvre violement, selon nos informations

Le colocataire entre dans la pièce. Dans une colère qui lui est inconnue, il pousse son ami. Celui-ci tente de riposter et reçoit des coups de couteau dans la gorge. Tortillé de douleur, incapable de se défendre, l’autre en profite pour lui asséner une pelle sur la tête, à encroire une cousine de la victime.

PRISE DE PRODUITS ILLICITES ?

L’entourage wanien, des deux étudiants de l’École Nationale Technique et Professionnelle ( ENTP) originaire de Vuwani, explique ce geste par le fait que son ami meilleur ami prenait de la drogue depuis quelques temps.

<<Ce qui est pire dans cette histoire c’est l’attitude des médecins lorsqu’il est arrivé à l’hôpital. Aucun ne voulait le toucher quand il voyait dans quel état il était>> regrette sa cousine.

À noter que le jeune a été évacué vers Mayotte où à chaque fois qu’il revient, à lui avant de s’évanouir, il demande à faire son examen. Son agresseur lui serait aux mains de la gendarmer

Dhoulkarnaine Youssouf.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*