En ce moment

Suspension du paiement de la vignette automobile : Victoire pour les transporteurs routiers

Suite à une vive contestation menée par le syndicat des transporteurs routiers, Wusukani wa Masiwa, un consensus a été trouvé avec la direction des impôts concernant la suspension du paiement de la vignette automobile pour l’année en cours. Cette décision survient après des manifestations et une menace de grève illimitée due au mauvais état des routes dans certaines régions du pays.

Le mardi précédent, le syndicat Wusukani wa Masiwa avait annoncé une grève illimitée en réponse à la détérioration des axes routiers, en particulier ceux d’Oichili et Dimani. Les transporteurs exigeaient non seulement la réhabilitation de ces routes mais également la restitution des véhicules immobilisés à Mohéli pour défaut de paiement de la vignette automobile. Selon Athoumani Ali, le secrétaire général du syndicat, surnommé Chema, leurs doléances initiales avaient été ignorées par la direction des impôts, poussant ainsi le syndicat à envisager des actions plus drastiques.

Face à l’escalade de la situation, les autorités gouvernementales ont rapidement pris des mesures pour apaiser les tensions. Des discussions ont été engagées avec les représentants du syndicat, notamment avec le directeur de cabinet du chef de l’État. Ces négociations ont abouti à un accord prévoyant la restitution immédiate des véhicules immobilisés et une suspension du paiement de la vignette jusqu’à ce que les routes soient réhabilitées à hauteur de 60%.

« Nos doléances auprès des autorités ont été entendues », se félicite Athoumani Ali. « Après notre annonce de grève, nous avons eu une discussion fructueuse avec les autorités. Comme vous avez pu le constater, les véhicules qui étaient à la gendarmerie de Mohéli ont tous été récupérés. Pour le paiement de la vignette, nous avons convenu de le suspendre jusqu’à ce que les routes soient en bon état. »

Le mot d’ordre de grève a donc été levé, au grand soulagement des transporteurs et des usagers des routes. Néanmoins, une question reste en suspens : qu’adviendra-t-il de ceux qui ont déjà régularisé leur situation en payant la vignette cette année ? Le syndicat espère que les discussions prévues la semaine prochaine permettront de clarifier cette situation.

La suspension du paiement de la vignette est une victoire significative pour les transporteurs routiers qui se battent depuis longtemps pour de meilleures conditions de travail et des infrastructures routières décentes. Les autorités, quant à elles, doivent désormais accélérer les travaux de réhabilitation des routes pour respecter les engagements pris et éviter de nouvelles tensions.

Ce dénouement montre l’importance du dialogue entre les autorités et les syndicats pour trouver des solutions aux problèmes socio-économiques du pays. Les transporteurs espèrent que cette dynamique de négociation se poursuivra pour d’autres revendications futures.

IBM

Comoresinfos est un média qui a vu le jour en avril 2012 et qui depuis lors, prône l'indépendance éditoriale. Notre ferme croyance en l'information de qualité, libre de toute influence, reste un pilier essentiel pour soutenir le fonctionnement démocratique.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


error: Content is protected !!