En ce moment

Sambi est il entré dans le néant juridique ?

Sambi est privé du droit de contester la légalité de sa détention est soumis à la torture morale en étant maintenus en détention prolongée, pour une durée indéterminée, à l’isolement.

Les autorités Comoriennes sont coutumières de la pratique consistant à s’appuyer sur des accusations ou poursuites montées de toutes pièces dans le but de réprimer la dissidence politique.

Aujourd’hui, elles utilisent la même méthode pour s’en prendre à un ancien président qui demande d’être juger devant son peuple.

Cela fait maintenant plus de 38 mois que l’ancien président Sambi est en détention préventive. Ce qui dépasse largement le seuil légal.

Détenir l’ancien président depuis plus de trois ans sans procès, le maintenir en prison alors que sa santé se dégrade fortement et lui interdire toute visite ,cela n’est pas seulement contraire au droit, c’est un acte de cruauté.

Particulièrement préoccupés par la brutale dégradation de la santé de Monsieur Sambi nous sommes consternés par le comportement inhumain de l’administration pénitentiaire, laissant souffrir cet homme.

Chaque fois que nous sommes témoins d’une injustice et que nous n’agissons pas, nous conditionnons notre esprit à être passif face à elle et finissons par perdre toute capacité à nous défendre et à défendre les personnes que nous aimons Nous demandons sa libération

Rafik Adili

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*