En ce moment

Razida affirme que le clan Mamadou a  » volé  » les élections en 2016

C’est la première fois qu’un haut responsable du parti politique de l’ancien vice-président Mohamed Ali Soilih reconnaît en public et devant les médias qu’en 2016, les élections présidentielles ont été truquées dès le premier tour en faveur du président Azali Assoumani, en éliminant le candidat Fahmi Saïd Ibrahim, arrivé en 3 ème position du premier tour de l’élection, selon le porte-parole de l’opposition et ancien Bras droit de Mamadou.

Dans une émission accordée à nos confrères de fcbk Fm, l’ancien patron de l’hôpital Elmarouf a reconnu le vol électoral de son clan:  » En 2016, c’est le candidat Fahmi qui était arrivé en 3 ème position mais Houmedi Msaidié et d’autres membres de notre équipe l’ont éliminé par peur. Ils savaient que Fahmi, soutenu par le parti Juwa, allait gagner l’élection. Ils sont sous-estimé le candidat Azali Assoumani. Finalement il est élu par accident « , Razida

Pour rappel, les élections présidentielles de 2016 ont été entachées par des irrégularité dans l’ensemble des îles des Comores. Selon plusieurs observateurs nationaux, le candidat Fahmi Saïd Ibrahim, soutenu par le parti Juwa et l’ancien président Ahmed Abdallah Sambi, était parmi les 3 finalistes du premier tour

1 commentaire sur Razida affirme que le clan Mamadou a  » volé  » les élections en 2016

  1. Razida n’est pas le seul à le reconnaître la triche. Azali lui ne cesse de répéter que Msaidié l’a aidé en 2016 pendant que ce dernier briguer le poste de Vice-président au côté de Mamadou. Plus encore le grand notable Sultan Abdoulanziz a soutenu que le clan Mamadou dont il était l’un des influents ont aidé Azali pour la 3ème place en éliminant le candidat Fahmi.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*