En ce moment

Pour l’éclosion de la vérité

Le procès relatif à la citoyenneté économique vient d’être bouclé. Certains des inculpés ont subi de lourdes condamnations allant jusqu’à la perpétuité.
Un procès historique où pour la première fois un ex-président de la république se trouvait à la barre des accusés. Le peuple comorien espérait avoir les réponses aux différentes questions légitimes qu’il se pose tant sur sa portée politique que financière.


Après 2 ans d’enquête parlementaire et 4 années d’enquête judiciaire, l’opinion nationale ne sait toujours pas pourquoi la citoyenneté comorienne a été bradée à des Bédouins ou continue à l’être. Qu’est-ce que la vente des passeports a généré comme ressources financières aux Comores ? Pourquoi le développement économique tant promis n’a jamais été amorcé alors que ladite vente des passeports est toujours en vigueur ?
Force est de constater que plusieurs zones d’ombres demeurent non élucidées et des connivences malheureuses entachaient la procédure. Accusés de corruption et d’autres, les inculpés se sont vu comparaître devant une juridiction, pour le moins qu’on puisse dire, illégale, la cour de sûreté de l’Etat, laquelle est de toute pièce réapparue pour des motivations inavouées qui sont plutôt politiques. Juridiction dont les décisions sont sans appel.


Le parti Ulezi dénonce avec force le gouvernement comorien pour l’entrave à l’éclosion de la vérité sur cette affaire dite vente des passeports à des étrangers. Les Comoriens doivent savoir ce qu’en est réellement de ces ventes de passeports qui continuent jusqu’à ce jour, impliquants différents gouvernements y compris celui actuel. Ulezi se battra de toutes ses forces pour la révision de cette parodie de procès afin que le peuple comorien sache enfin ce qui s’est réellement passé et que chacun assume ses responsabilités.
Le parti Ulezi dénonce avec la plus grande vigueur le comportement de certaines organisations politiques qui profitent de ces simulacres procès pour réveiller le vieux démon endormi depuis plus de vingt ans, le sécessionnisme. Les militants politiques opposés au régime sont tous exposés à la vendetta de la part de ces hommes de la famille politique du pouvoir quelle que soit leur origine insulaire. Le temps est au renforcement de l’unité nationale et de l’intégrité territoriale.
Le parti Ulezi appelle les forces vives de la nation à se ressaisir, à dépasser les calculs politiques et à œuvrer pour une vraie réconciliation nationale garant de la stabilité politique et du développement économique.


Moroni le 30 novembre 2022
Le 1er Secrétaire national

NATUK Mohamed Mouzaoir

Please follow and like us:
error20
fb-share-icon97
Tweet 87
fb-share-icon20

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


error: Content is protected !!