En ce moment

Pénurie de ciment : un bateau bloqué volontairement par la justice comorienne

Un bateau Lafarge est bloqué par la justice , pour n’avoir pas acquitté 44 millions d’amende.
Le mois dernier encore, un bateau du cimentier avait été bloqué, pour les mêmes raisons.
Lafarge ne nie pas le bien fondé d’une partie de cette somme , mais les 《 extras 》qui sont venus se greffer jusqu’à atteindre 44 millions, pose des interrogations, c’est la justice qui est à l’origine de ces extras, en effet, la totalité de la 《 dette 》est redevable auprès du tribunal de commerce .
Pour ne pas porter préjudice à sa clientèle, Lafarge s’est exécutée en payant la totalité de la somme, rapporte un proche du dossier.
Cela nous rappelle les tracasseries que rencontrent toutes les quelques entreprises installées dans les pays, notamment françaises.
Rappelons que , déjà il y a quelques jours , CMA -CGM avait pris la décision de ne pas mouiller les Comores, en raison des faits similaires.


La géant de la navigation maritime est revenu sur sa décision après apres négociations avec le pouvoir.
Compte tenu de tous ces désagréments que connaissent les sociétés étrangères.
Même si souvent leur conventions sont à notre désavantage, pots-de-vin, ce qui entraîne une médiocrité des services et des investissements.
Ces sociétés étant protégées par les autorités de tutelle moyennant cash flow.
Or que ,par le temps qui court , on a pas besoin de ça.
Pour info , il y a plus de ciment aux Comores, est-ce le bon moment pour emmerder un cimentier ,au lieu de remédier à la pénurie.

Daoud Halifa

Please follow and like us:
error20
fb-share-icon97
Tweet 87
fb-share-icon20

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


error: Content is protected !!