En ce moment

Naïla Soumaila, une étoile montante de la culture.

Connu sous le nom de Naïla’S, cette dernière est une jeune fille aux nombreux talents. Née à Mrémani dans la grande région de Nyumakelé à Anjouan. À 6 mois après sa naissance, elle s’installe à Moroni avec sa famille. Quelques années plutard, elle a commencé à s’intéresser à la danse afro c’est ce qu’elle lui a permis d’intégrer le célébre groupe de danse Afro-comoco. “J’ai rejoins le groupe car j’aimais danser. Mais aux comores, c’est très compliquée d’être une fille et puis rejoindre un groupe de danse tant dominé par des hommes. J’ai longtemps souffert mais j’ai pu resister aux critiques sinon je n’aurais pas dû arriver là où j’en suis actuellement”.

 

Après avoir tout vécu avec son groupe Afro-comoco notamment les concours et les tournées dans les villes et villages, la jeune du quartier Moroni Djivani a pris une autre dimension en participant à la première édition de Udjuzi avec son nouveau groupe Kardi Buzz. Le groupe avait créé la sensation en terminant en demi-finale de la compétition. “j’ai jugé nécessaire de quitter Afro-comoco après tant d’années car je voulais un autre défi. Ça n’a pas été facile pour moi mais j j’ai fait le choix. Étant une jeune fille dynamique et ambitieuse, cette décision m’a permis d’emmagasiner beaucoup d’expérience car j’avais une responsabilité de choisir moi-même nos chorégraphies, et nos styles”.

 

Naila Soumaila est aussi une mannequine. Elle a travaillé avec beaucoup de stylistes et top models comoriens. Elle a défilé dans presque tous les restaurants et les hôtels de la capitale.


Danseuse, chorégraphe et mannequine, à 19 ans, Naila’S ne compte pas en rester là, ces derniers temps la jeune demoiselle aux multiples talents suit actuellement une formation de montage de l’audiovisuel et post-production.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*