En ce moment

Mze Abdou Mohamed chanfioun, cette nouvelle nomination prouve la confiance qu’il a auprès du Président de la République.

Après avoir fait ses preuves au ministère de l’économie et lors de la CPAD, Mze Abdou a été choisi de nouveau par S.E.M Azali Assoumani pour occuper le poste de Ministre des finances. 

Tout commence en août 2021. Le Président Azali Assoumani procède à un remaniement de son gouvernement à la recherche de personnalités capables de mettre en œuvre la vision de l’émergence à horizon 2030.

Parmi les nouveaux entrants, Mze Abdou Mohamed Chanfioun en tant que Ministre de l’économie. Celui qui a passé plus de 20 ans dans le secteur bancaire en tant que technicien puis gouverneur de la BCC s’est vu confier des dossiers brûlants à commencer par le problème de réapprovisionnement des produits de première nécessité au niveau national dû à la Covid 19. Face à cette urgence, Mze Abdou ne tarde pas à réagir en mettant un dispositif visant à faciliter les opérateurs économiques. Parmi les actions phares, une enveloppe de 5,5 milliards a été débloqués à des destinations des commerçants. Autres mesures phares, c’est l’aménagement des taux bancaires et la négociation des procédures d’acheminement des conteneurs bloqués à Longoni avec l’appui de Mr. Bazi

Au ministère de l’économie, Mze Abdou s’est saisi du dossier de l’admission des Comores à l’OMC. Après différentes rencontres avec les administrateurs de cette institution internationale, il a réussi avec l’aide des pays tels que le Maroc et la France à faire adhérer les Comores dans cet organisme. Résultat, notre pays pourra bénéficier des avantages tels que la négociation et l’élimination des obstacles commerciaux, l’accompagnement dans la définition des stratégies commerciales, des subventions ect..

Accompagné de S.E.M Azali Assoumani, le ministre Mze Abdou et la directrice de l’ANPI Mme Nadjati Soidiki ont réussi lors de l’Expo de Dubai 2020 à séduire de nombreux investisseurs internationaux et des entreprises prêts à venir s’installer aux Comores. 

 

Durant les 9 mois passés au ministère de l’économie, Mze Abdou a fait preuve de pragmatisme, d’une capacité d’écoute vis-à-vis de ses collaborateurs ainsi qu’auprès ses collègues ministre. Il a réussi à mettre au service de l’intérêt général ses compétences acquises durant des longues années à la banque centrale. Des résultats qui ne sont pas passés inaperçus auprès du président Azali Assoumani.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*