En ce moment

Le Front Commun élargi dénonce les agissements de Mohamed Djanffar Abbass

 

Dans un communiqué récent, le Front Commun Élargi des Forces Vives Comoriennes contre la Dictature a exprimé son indignation face aux actions de Mohamed Djanffar Abbass, qui, selon eux, a usurpé l’identité de leur organisation dans des correspondances officielles. Cette mise au point fait suite à une série d’incidents survenus en septembre 2023, où M. Abbass a signé et publié des documents au nom du Front Commun sans autorisation.

Les 4 et 5 septembre 2023, M. Abbass a rédigé et publié deux documents portant les noms et le logo du Front Commun, ce qui a incité le président du Front Commun, M. Mohamed Ali Soilihi, à adresser une note à toutes les instances et structures de l’organisation le 6 septembre. Dans cette note, il a demandé l’exclusion de M. Abbass de toute participation aux activités du Front Commun, soulignant que M. Abbass n’a jamais été un membre de l’organisation. Sa présence avait été tolérée en raison de son affiliation à Ndzuwani Unie, une entité avec laquelle il signait précédemment des publications.

Cependant, le 18 septembre, dans un acte récidiviste, M. Abbass a de nouveau outrepassé ses limites en signant et envoyant une lettre au Ministre de l’Intérieur, toujours au nom abusif du Front Commun. Le Front Commun a qualifié ces actions d' »escroquerie politique » de la part d’un individu manifestement sans scrupules. Ils ont exprimé leur mécontentement face à l’absence d’une justice fiable dans le pays, se tournant ainsi vers le peuple comorien pour jugement.

Le communiqué rappelle l’histoire du Front Commun, soulignant le courage, l’engagement et la détermination qui ont été nécessaires depuis 2016 pour lutter contre la dictature. Ils ont mis en lumière l’absence totale de M. Abbass dans cette lutte, le laissant ainsi à l’appréciation du peuple comorien.

Le Front Commun a également insinué une possible collusion entre M. Abbass et le Ministre de l’Intérieur, suggérant que la lettre du 18 septembre a été reçue avec « un égal vif plaisir ». Cette situation met en lumière les défis auxquels sont confrontées les forces vives comoriennes dans leur lutte contre la dictature, tout en exposant les actes d’imposture politique qui peuvent entraver leur mission.

Ce communiqué a été publié le 23 septembre 2023 par le Secrétaire Exécutif du Front Commun Élargi des Forces Vives Comoriennes contre la Dictature, mettant en lumière une affaire qui, selon eux, mérite l’attention du public comorien.

Saïd Hassan Oumouri 

Comoresinfos est un média qui a vu le jour en avril 2012 et qui depuis lors, prône l'indépendance éditoriale. Notre ferme croyance en l'information de qualité, libre de toute influence, reste un pilier essentiel pour soutenir le fonctionnement démocratique.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


error: Content is protected !!