En ce moment

Diaspora : « La mort en France est différente de celle du bled »

Mourir en France ou aux Comores ce n’est pas la même chose. En France, le corps reste quelques jours conservés dans un frigo, le deuil reste long et difficile, la tombe au cimetière est payant. Le rapatriement coûte très entre 6000€ et 12000 €. Regardez la vidéo ci-dessous :

 

Comoresinfos est un média qui a vu le jour en 2012 et qui depuis lors, prône l'indépendance éditoriale. Notre ferme croyance en l'information de qualité, libre de toute influence, reste un pilier essentiel pour soutenir le fonctionnement démocratique.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


error: Content is protected !!