En ce moment

Des établissements privés interdits d’ouvrir leurs portes à trois jours de la rentrée scolaire.

Une liste provisoire des établissements privés autorisés à ouvrir ses portes vient d’être publiée par le ministère de l’Éducation nationale. Nous saluons cette initiative qui consiste à faire le ménage dans l’éducation. Nous encourageons les autorités à préserver sur cette bonne voie. Nous pensons cependant que le moment n’est pas bien choisi pour la publication de cette liste. Nous rappelons que la rentrée est déjà faite. Et publier cette liste à deux jours du début des cours risque de semer la panique. Si cette liste était rendue publique pendant les vacances, les écoles non-autorisées auraient eu largement le temps de se conformer aux normes. Si éventuellement les écoles qui ne figurent pas sur la liste du ministère de l’Éducation restent fermées, rappelons que les établissements qui ont eu l’aval du ministère n’ont pas la capacité d’accueillir les autres autres élèves issus des écoles qui n’ont pas eu l’accord du ministère de l’Éducation nationale.
Nous demandons au ministère d’aller un peu plus vite dans l’examen des dossiers. Les autorités doivent faire preuve à la la fois de rigueur et de souplesse dans le traitement des dossiers car encore une fois le moment est mal choisi.

Abdoulfatah Ali enseignant

Titre: Comores infos

Please follow and like us:
error20
fb-share-icon97
Tweet 87
fb-share-icon20

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


error: Content is protected !!