En ce moment

Conseil des ministres: La Banque mondiale appuie le chantier du Chu El-Maarouf

La préparation des festivités pour la célébration du six juillet, les actes d’agression dans la nuit du samedi dernier sur des conducteurs, un plan d’accompagnement aux jeunes porteurs de projets de création d’entreprises ou encore les mesures d’accompagnement pour faire face à la hausse des prix et à la cherté de la vie sont, entre autres, les sujets évoqués.

Le Conseil des ministres a eu lieu hier mercredi au palais présidentiel de Beit Salam en présence du chef de l’Etat, Azali Assoumani. Plusieurs sujets ont été à l’ordre du jour. Les ministres sont revenus sur les actes d’agressions perpétrés samedi dernier sur des conducteurs pendant la nuit dans certaines zones. Selon le porte-parole du gouvernement, «les auteurs présumés ont été arrêtés et se trouvent désormais entre les mains de la gendarmerie». «Le chef de l’Etat veut à tout prix que le ministre de l’intérieur mette en place toutes les dispositions possibles pour lutter contre ce genre de phénomène», a déclaré Houmed M’saidie. Il a ensuite annoncé le lancement des préparatifs de la célébration de la Fête de l’indépendance.

Sur le volet sanitaire, le porte-parole du gouvernement a annoncé une enveloppe de «25 millions de dollars» octroyés par la Banque mondiale en guise de soutien au chantier du Centre hospitalier universitaire El-Maarouf. «Ces fonds permettront d’assurer la poursuite des travaux afin que nous soyons dans le temps et faire en sorte que d’ici 2023 cet hôpital soit enfin inauguré», a souligné Houmed M’saidie.Un projet de loi sur la Fonction publique a été soumis en Conseil des ministres. «Nous savons tous qu’il y avait jusqu’à quatre fonctions publiques dont une pour l’Etat et une autre pour les trois îles. Le projet de loi qui sera transmis dans les prochains jours à l’Assemblée nationale va permettre d’aller vers la fusion», a fait savoir Houmed M’saidie.

Les ministres ont échangé sur un projet de mise en place d’un central de garantie pour épauler les jeunes ambitieux d’entreprendre. «Il y’a tellement de jeunes qui ambitionnent de créer leurs propres entreprises pour contribuer au développement économique mais qui peinent à aller jusqu’au bout de leurs objectifs pour plusieurs causes. Ils sont souvent endettés à cause des prêts obtenus auprès des banques.

«Lutter contre la pénurie du riz»

Ce central de garantie qui réunira le gouvernement, la banque centrale et les institutions privées permettra de leur venir en aide», a annoncé le porte-parole du gouvernement.En ce qui concerne les mesures d’accompagnement devant permettre à la population de faire face à la cherté de la vie et à la hausse conséquente des prix des produits pétroliers, le porte-parole du gouvernement a déclaré que «nous sommes sur la phase d’étude avec toutes les structures concernées pour le maintien du prix du pain et lutter contre la pénurie du riz. Une note attendue d’ici la semaine prochaine sera soumise en Conseil pour statuer sur les mesures d’accompagnement. Je suis conscient que beaucoup attendent qu’une augmentation de salaires soit annoncée mais ce sont des choses que nous sommes en train d’étudier».

Mhoudini Yahaya/ Alwatwan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*