En ce moment

Arrêt sur image : Elle réclame un Daoula ya haki dans un oukoumbi

En France, lors d’un mariage dans une salle pendant la cérémonie d’oukoumbi, une femme a brandi une banderole réclamant un état de droit aux Comores. C’est une première depuis le début de la contestation de la diaspora comorienne contre Azali :

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*