En ce moment

1300 jours d’emprisonnement illégal, Sambi demande de l’aide

Emprisonnement illégalement, sans aucune base juridique et sans tenir compte des lois qui régissent les îles des Comores, l’ancien président Ahmed Abdallah Sambi aurait fait appel aux dirigeants des pays voisins notamment la Tanzanie. Selon Hayba Fm, le quotidien tanzanien Jumhuru a publié le contenu d une lettre adressée à la président Mme Samia par Sambi pour demander au patronne de la Tanzanie d’intervenir pour sa libération.

A l’heure où nous mettons ces lignes, no le gouvernement comorien ni l’avocat de Sambi n’ont donné aucun commentaire

Cette semaine, Sambi a passé son 1300 ème jours derrière les barreaux sans aucun jugement: de mai 2018 à décembre 2021

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*