En ce moment

Vaccin Sinopharm: Les Émirats arabes unis ont livré 300.000 doses

«C’est le premier lot, on attend le deuxième lot prochainement. Grâce aux nombreux lots reçus, on atteindr, voire dépassera l’objectif d’immunité collective de 60% de la population souhaitée par l’Organisation mondiale de la santé d’ici la fin de l’année», a déclaré, mardi dernier, le chef de l’Etat, Azali Assoumani.

Le premier lot du vaccin Sinopharm des Emirats arabes unis a été reçu dans la matinée du mardi 20 juillet à l’aéroport International Moroni Prince Said Ibrahim (Aimpsi) par le Chef de l’Etat, Azali Assoumani, l’ambassadeur des Emirats arabes unis auprès de l’Union des Comores, Saeed Mohamed Murshid Al Miqbali, ainsi que des membres du gouvernement.Le président de la République a adressé ses remerciements à «nos frères des Emirats arabes unis pour leur soutien depuis le début de cette pandémie. On a reçu plusieurs lots de leur part dans la lutte contre la Covid-19 dans notre pays».

Pour le diplomate émirati, Saeed Mohamed Murshid Al Miqbali, «c’est un grand honneur pour nous d’apporter notre aide à nos frères Comoriens». L’ambassadeur ajoute : «la présence du chef de l’Etat pour la réception de notre don nous réjouit énormément. Les Émirats arabes unis seront toujours derrière les Comores dans les meilleures comme dans les pires moments».

Cependant, le chef de l’Etat a fait comprendre que les Comores recevront, au total, un don de 600.000 doses de vaccins de la part des Émirats arabes unis. «C’est une réception d’un premier lot de vaccin de 300.000 doses, le deuxième lot est attendu prochainement. Grâce aux nombreux lots reçus, on atteindra, voire dépassera d’ici la fin de l’année, l’objectif d’immunité collective souhaitée par l’Oms», a déclaré le président Azali Assoumani.

«Les Emirats arabes unis sont un pays frère et ami de l’Union des Comores. «Nous sommes très reconnaissants par rapport aux nombreuses fois qu’ils nous ont soutenu durant cette période de la Covid-19, mais aussi hors de cette crise sanitaire», a déclaré, de son côté, la ministre de la Santé, Loub Yacout Zaidou.Malgré la grande sensibilisation sur le vaccin, les Comores font face, ces derniers jours, à une recrudescence des cas de Covid-19.

Selon le dernier bulletin du ministère de la Santé, l’on comptabilise, jusqu’à mardi dernier, 27 cas actifs dont 1 décès enregistré après cinq longs mois d’accalmie.
«Des prélèvements sont en cours pour un séquençage en Afrique du sud», a affirmé la ministre Loub Yacout Zaidou au cours d’un échange, le même jour, avec Al-Watwan.

Nourina Abdoul-Djabar / Alwatwan

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*