En ce moment

Udjuzi, concours d’incroyable talent ou d’incroyable politique ?

Très déçus par les résultats proclamés par les organisateurs de l’émission Udjuzi le 2 juin dernier, les membres du jury de l’émission dont Washko et Sitti Thourayat dénoncent « l’art-naque » et de la politique dans l’art. Le début de ce concours s’agissait d’incroyable « talents » mais la fin abouti à incroyable « politique » où les membres du jury n’avaient pas leur mot à dire.

Tout est dit ! C’est El Zaid Islem de Mistoudje qui remporte le premier prix du concours Udjuzi. Oui, les résultats de cette émission lancée depuis octobre 2020 par l’office de la radio et de la télévision des Comores, sont tombés comme un coup de tonnerre le 2 juin dernier et créée la stupéfaction chez certains membres du jury. Au lendemain de la remise des prix, Akeem Alias Washko et Sitti Thourayat ont fait des publications dans lesquelles, ils manifestent leur mécontentement sur les résultats proclamés. Washko accuse les organisateurs de l’émission d’avoir été « irrespectueux » envers les membres du jury et envers tous les artistes qui y ont participé. « Je viens tout juste de découvrir les résultats de l’émission Udjuzi (incroyable talent comorien) dans laquelle je faisais partie des membres du jury ! Mais quelle art-naque ! Quel scandale ! », écrit-il.

Son désarroi s’explique surtout du fait qu’il a découvert les résultats du concours à la télé tout comme les téléspectateurs. Et sa réaction laisse comprendre que les résultats annoncés par les organisateurs de l’émission le 2 juin dernier seraient biaisés car le jury n’était ni concerté ni informé de la délibération. Cette hypothèse « des résultats biaisés » est renforcée par la publication du Sitti Thourayat qui affirme avoir toujours avec elle ses notes. « Je n’ai pas été informée. Et il n’y a pas eu de délibération, que je sache. Mes notes sont encore là, je ne les ai pas encore rendues », dit-elle. A lire les réactions des membres du jury par rapport à la délibération des résultats du concours Udjuzi, certaines téléspectateurs de l’émission parlent des résultats politisés car El Zaïd Islem numéro 1 de l’émission vient de Mitsoudje. Cet angle politique est appuyé par Washko qui regrette que « l’art et la politique ne font pas bon ménage ».

Hormis les réactions du jury, l’émission Udjuzi a été suivie par un bon nombre de téléspectateurs, qui se posent de leur côté des questions sur l’incroyable talent qu’avait montré El Zaïd pendant l’émission. C’est dans ce contexte qu’ils mettent en avant des raisons politiques pour avaler la victoire d’El Zaïd. Selon eux, la victoire devait revenir à Biscaille pour son incroyable talent.

Kamal Gamal / LGDC

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*