En ce moment

Soprano, mes succès, mes blessures

Ce dimanche 29 août, Soprano était l’invité du portrait d’Audrey Crespo-Mara dans Sept à Huit sur TF1. Le chanteur est revenu sur l’ensemble de sa carrière et a notamment évoqué la disparition de son père, victime du coronavirus l’année dernière.

À quarante deux ans, Soprano est l’un des rappeurs français les plus connus de sa génération. Après un début de carrière dans les Psys 4 de la rime, le Marseillais entame une carrière solo qui l’a récemment conduit à rejoindre le collectif 13 Organisé aux côtés de Jul et de SCH. Alors que s’apprête à sortir son septième album, Chasseur d’étoiles, le 3 septembre prochain, il était l’invité de Sept à Huit ce dimanche 29 août et a répondu en toute simplicité aux questions d’Audrey Crespo-Mara dans son Portrait de la semaine.

« C’est la vie qui est comme ça »
Après être revenu sur sa jeunesse et sa carrière, l’ancien juré de The Voice a conclu son entretien en abordant le décès de son père, emporté par le coronavirus il y a un an : « On nous appelle on nous dit que mon père est très malade mais que personne ne trouve ce qu’il a. Le problème c’est qu’aux Comores les hôpitaux ne sont pas équipés pour beaucoup de choses. Du coup nous on a pris un avion, on s’est débrouillés, on est partis aux Comores. Mais le temps d’arriver, il n’a pas tenu » raconte t-il, « On voulait l’emmener à la Réunion pour qu’il se fasse soigner. Il aurait été en France, il aurait eu le Covid comme beaucoup et il serait encore vivant. C’est pour ça que c’est encore dur pour moi. On aurait pu faire autrement mais c’est la vie qui est comme ça ». Un père que son fils essaie d’honorer tous les jours auprès de sa famille : « Je me bats tous les jours pour qu’il soit fier. Je pense qu’il est parti fier. J’ai tout fait pour l’enterrer dignement; j’ai tout fait pour que ma mère soit heureuse et en paix; j’ai tout fait pour que ma famille soit soudée. J’espère que cela va continuer et je me battrais pour ». Une attitude remarquable qui rendrait certainement son père fier de lui.

Voici.fr

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*