En ce moment

Mzimba tente de détourner l’opinion publique de la mascarade de justice, selon Djo Bacari

N’ayant pas été constitué par l’ancien président Ahmed Abdallah Sambi pour lui défendre, Me Ibrahim Ali Mzimba n’a pas supporté que Sambi constitue son ami Me Fahmi Said Ibrahim.

Quelques minutes avant l’ouverture du procès dit de la citoyenneté économique, Mzimba s’était pressé pour dire qu’il n’ira pas défendre le chef du parti Djuwa si Fahmi faisait partie des avocats constitués.

Interrogé sur cet épisode, l’ancien ministre de la justice a préféré botter en touche les déclarations de Mzimba en expliquant que seul le procès de son client lui préoccupe.

Depuis, Mzimba enchaîne les insultes.

L’enseignant Djo Bacari interpelle Mzimba sur Facebook

 » Maître Fahmi SAID IBRAHIM est l’un des meilleurs avocats au barreau de Moroni. Il refuse de se jeter dans le jeu pitoyable, mesquin, bref, de mauvais goût de Maitre Mzimba qui se trompe de dossier. Ce dernier veut faire de l’affaire SAMBI une affaire personnel et tente de détourner l’opinion publique de cette mascarade de justice pour un sujet annexe: une haine qu’il a contre Maître Fahmi. Au lieu de rester sur l’objectif qui ne doit être autre que la défense de l’ex-Rais, Mzimba joue trop bas. Sous les micros du journaliste Oubeid, il s’attaque à un avocat qui est pour défendre le même client que lui. Un avocat sans nul doute qui maîtrise les procédures pénales plus que lui. Quelle gâchis ! Quelle bassesse! Mzimba joue dans le terrain du citoyen de la rue, il insulte et ment sur Fahmi qui reste plus haut et qui reste professionnel pour l’image du métier d’avocat. Le fils de SAÏD IBRAHIM a raison de dire que « tout est question d’éducation ». Mzimba doit se ressaisir pour garder le peu de crédit qui lui reste s’il en a eu déjà. », Djo Bacari

Please follow and like us:
error20
fb-share-icon97
Tweet 87
fb-share-icon20

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


error: Content is protected !!