En ce moment

Les enseignants contractuels anjouanais ne reçoivent pas leurs salaires depuis février 2020

Pourquoi les enseignants anjouanais grèvent alors qu’ils sont payé chaque fin de mois? Mais La question n’est pas là. “Bien sûr qu’on perçoit la monnaie chaque mois, mais nos frères voient leurs cheveux blanchir dans la misère “selon un enseignant fonctionnaire anjouanais. Admis aux concours 2013, 2014 et 2015, ces enseignants ont servi le pays en tant que contractuels. Jusqu’au mois de février 2020, ils sont privés de leur indemnité de 48000 francs. Avec ce statut du bénévolat, ils continuent à exercer dans presque tous les établissements scolaires anjouanais contre la poche vide. Ils ont effectué des va-et-vient à la FOP, rien à faire. En plus, ils ont séjourné deux mois à Ngazidja pour que ça prenne effet.

Aucun résultat. Alors, leurs frères et sœurs enseignants n’ont d’autre chose à faire que de manifester leurs mécontentements devant le gouvernement en place qui trahissent toujours leurs engagements contractés et leurs promesses tenues. L ensemble des enseignants anjouanais se sont donnés rendez-vous le 16, 17 et 18 de ce mois pour une grève.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*