En ce moment

La mise en scène du porte parole du gouvernement

Une semaine après le probable suicide d’un investisseur Sud Africain aux Comores, le ministre Msaidié porte parole du régime Azali qui serait parmi le nombre important de personnes importantes qui ont foutu la pression à ce Sud Africain désormais citoyen d’un autre monde en lui demandant de payer une licence de 30 millions selon le grand notable Daoud & génération, est justement en Afrique du Sud pour soi-disant attirer une centaine d’investisseurs sud africains en vue de venir investir aux Comores, pays dont un des leurs s’est pendu en plein jour pour des raisons de bakchich et d’intimidation, n’est – ce  pas troublant, ridicule et cynique en même temps ?

Nous rappelons ici que le même ministre est celui qui après la vente de pas mal d’îlots à Mohéli nous avait promis un vaste projet de tourisme sur la même île ( Mohéli) don’t personne n’a réussi à sentir l’odeur de la couleur, c’est d’ailleurs le même qui dans un moment de distraction il y à peu près 5ans nous a parlé de la reconstruction de l’hôtel Galawa, on se demande toujours pourquoi le peuple comorien accepte de se faire prendre pour des moutons en train de consommer des dattes saoudiens.

John Baloz 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*