En ce moment

Journée mondiale de la télécommunication et de la société de l’information


MESSAGE DE M. SAID MOUINOU AHAMADA DIRECTEUR GENERAL DE L’ANRTIC

Le 17 mai de chaque année, l’ANRTIC s’associe avec le ministère en charge des télécommunications et de l’économie numérique pour célébrer la Journée Mondiale des Télécommunications. Cette année le thème retenu pour célébrer cet évènement est « les technologies numériques au service des personnes âgées et le vieillissement en bonne santé ». Un sujet dont les contours concernent à la fois la problématique de la démographie mondiale et les risques sanitaires auxquels les personnes âgées sont de plus en plus exposées.
La question que nous sommes en droit de nous poser est la suivante : Dans quelles mesures les technologies numériques peuvent contribuer à atténuer les effets de la dégénérescence tout en maintenant les populations du 3e âge en bonne santé ?
Le vieillissement de la population mondiale est une réalité contre laquelle le génie humain ne peut pas grand-chose mais, le phénomène en soi, présente également des chances inouïes et les technologies numériques y ont un grand rôle à jouer.
A travers les technologies numériques et une inclusion sociale, les personnes âgées peuvent mieux vivre avec plus d’indépendance et d’autonomie.
A travers les applications et les instruments offerts par le numérique, nous créons des écosystèmes adaptés à leurs besoins de vie au quotidien, à la diminution des risques d’isolement ou à l’éveil des facultés d’apprentissage de nouvelles façon de rester connecter avec la société et les proches.
Pour ce faire, l’ANRTIC dans le cadre de l’exercice de ses missions et en partenariat avec les acteurs du secteur, fournit les ressources techniques et réglementaires nécessaires aux opérateurs et fournisseurs de services numériques, en vue développer les produits et services visant à rendre plus pratique, l’accès de tous, y compris les personnes âgées.
Avec les applications liées au mobile money comme Huri Money, Mvola et Holo, les applications de communications longue distance permettant aux personnes âgées de joindre les membres de leurs familles sans intermédiaires (WhatsApp ou Messenger ….etc.) ou le développement d’une stratégie de santé numérique, qui permettra la création des plateformes sanitaires supportés par des technologies numériques, les Comores tendent incontestablement vers une vulgarisation d’outils numériques au service de tous, y compris les personnes du 3e âge.
Les efforts que nous déployons, nous permettent de gagner tous les jours en crédibilité vis-à-vis de la population et des nouveaux horizons s’ouvrent à nous. Nous avons le devoir de créer les conditions de pouvoir constamment favoriser un développement durable tout en améliorant nos qualités de vie.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*