En ce moment

« Je l’avais dit récemment que les homosexuels sont nombreux aux Comores. Ce n’est un secret pour personne »

Tribune libre: Au sujet de l’homosexualité en Union des Comores, je dois rappeler que notre Constitution, norme suprême, précise que « tout individu a le devoir de respecter la morale et l’intérêt commun ». Et dans un pays où l’Islam fait partie de notre identité nationale, l’homosexualité ne peut avoir sa place au sein de la société comorienne. Le respect de la morale impose le respect de tout ce qui peut heurter la conscience des autres. On ne peut dès lors contester le fait que l’homosexualité puisse heurter et choquer la conscience des autres comoriens. l’Union des Comores est un pays musulman.


Je l’avais dit récemment que les homosexuels sont nombreux aux Comores. Ce n’est un secret pour personne. Mais, il y a une différence entre ceux qui s’affichent publiquement ( et ceux là doivent comprendre que dans cette société basée sur l’islam, leur comportement est contraire à notre Constitution) et ceux qui, peut-être, cachent leur homosexualité.
J’essaie de dire par là que l’idée n’est pas de persécuter les homosexuels ( ce sont des êtres humains comme le sont les hétérosexuels), mais plutôt de leur faire comprendre que leur sexualité ne doit pas être à la portée des autres. Ils doivent faire la différence entre ce qui relève du public et ce qui relève du privé. Ce qu’ils font en privé ne nous concerne pas.

Athoumani Yhoulam
Docteur en droit

1 commentaire sur « Je l’avais dit récemment que les homosexuels sont nombreux aux Comores. Ce n’est un secret pour personne »

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*