En ce moment

Expulsés de Mayotte : Honteux de rentrer, je compte retenter la traversée.

 

Après une suspension de plus de 20 jours, les liaisons maritimes entre Mayotte et Mutsamudu, sur l’île comorienne d’Anjouan, ont repris. La reprise a déclenché une nouvelle vague d’expulsions, suscitant l’indignation parmi les Comoriens. L’opération Wuambushu, un nom omniprésent sur les lèvres de la population locale, symbolise la controverse entourant l’expulsion des Comoriens de Mayotte, un territoire que l’Union des Comores continue de revendiquer.

C’est au crépuscule que le bateau accoste, transportant des Comoriens expulsés de Mayotte. Malgré les tentatives des autorités pour dissimuler ce fait, la nouvelle se propage rapidement parmi les résidents. Un lieu connu localement sous le nom de « jardin des réfugiés » témoigne du sort des personnes déplacées : ceux sans racines locales, trop honteux pour retourner chez eux ou désireux de tenter à nouveau la traversée, y trouvent refuge.

L’opération Wuambushu, avec ses expulsions forcées, a attisé les tensions franco-comoriennes et soulève des questions sur l’avenir des relations entre ces deux pays. En attendant, les Comoriens attendent avec appréhension un nouvel afflux de personnes expulsées, alors que le débat continue de faire rage.

Saïd Hassan oumouri 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


error: Content is protected !!