En ce moment

CHN El Maarouf: La Banque Mondiale appuie le chantier à hauteur de 25 millions de Dollars

La Banque Mondiale vient de signer avec le gouvernement Comorien une convention de financement en faveur du secteur de la santé, notamment le chantier du Centre Hospitalier Universitaire d’El Maarouf à hauteur de 25 millions de dollars US.

Le gouvernement comorien recevra 25 millions de dollars de la part de la Banque Mondiale pour accompagner le secteur de la Santé, notamment le projet du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) El-Maarouf en cours de construction. Le projet va couvrir quatre axes, à savoir la construction, l’équipement, les ressources humaines, le renforcement des compétences et la gestion de l’hôpital. Le ministre des finances indique que c’est le résultat d’un travail acharné effectué par l’ensemble des équipes de la Banque Mondiale et la partie comorienne. « La Banque Mondiale est devenue le premier bailleur qui soutient le développement des Comores pour la mise en œuvre du Plan Comores Émergentes, avec des financements qui s’élèvent à 185 milliards de francs comoriens dans plusieurs domaines notamment la nutrition, l’emploi des Femmes, la sécurité alimentaire, la connectivité, le port de Mohéli et l’énergie solaire pour les trois îles », précise Mze Abdou Mohamed Chafiou, le ministre des finances.

Après cette signature, l’argentier de l’Etat va présenter cette convention aux élus de la nation pour approbation. Après adoption, le gouvernement pourra renforcer le système national de santé publique et plus particulièrement consolider certaines mesures telles que la coordination des structures d’urgences sanitaires, l’appui technique au système d’information sur la surveillance des maladies ainsi que la gestion, l’amélioration de l’approvisionnement en énergie des installations sanitaires, le support et l’assistance technique de l’hôpital de référence El-Marouf et d’autres références régionales. « La signature de cette convention fait partie des fruits de la conférence de Paris de décembre 2019 », précise-t-il.

Quand au représentant de la Banque Mondiale aux Comores, Boubacar Sidiki Walbani, il traduit la signature du jour comme une excellence des relations entre la Banque Mondiale et le gouvernement comorien. «Il y a deux semaines, on a signé deux conventions de 60 millions de dollars. Aujourd’hui, on vient de signer une autre pour 25 millions de dollars. En moins d’un mois, c’est 85 millions de dollars de financement qu’on a mobilisé pour les Comores. Tous ces financement ont pour but de répondre aux priorités du gouvernement comorien, déclinées à travers le plan Comores émergent », avance-t-il, avant de remercier le ministre des Finances pour son leadership ainsi que l’ensemble du gouvernement notamment le chef de l’Etat pour «les efforts consentis». Devant la presse, Boubacar Sidiki Walbani ajoute que la Banque compte honorer ses engagements pour accompagner le gouvernement comorien à faire en sorte que chaque Comorien puisse se retrouver en termes de résultats et de bien être à travers la mise en œuvre du Plan Comores émergent (PCE) qui est la vision du chef de l’État.

Ibnou M. Abdou / LGDC

Please follow and like us:
error20
fb-share-icon97
Tweet 87
fb-share-icon20

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


error: Content is protected !!