En ce moment

Carence en eau potable à Domoni: Nassuf A. Abdallah cherche des solutions

Le problème d’eau dans la commune de Domoni à Anjouan devient inquiétant. C’est le constat fait par des acteurs clés de la commune. Cela a fait l’objet d’une réunion de concertation pour des solutions rapides à ce problème. Des notables, le comité de gestion de l’eau et le Maire ont débattu sur plusieurs points.

Le Maire de la commune de Domoni est à pied d’œuvre pour le renouvèlement du réseau d’adduction d’eau de la commune de Domoni. Un sujet qui fait couler beaucoup d’encre. Lors d’une rencontre avec le comité de gestion de l’eau, des notables sur la question de l’eau, le maire a annoncé que des nouvelles nominations seront opérées d’ici jeudi prochain pour qu’ensemble, Domoni puisse résoudre cette question cruciale. « Le travail de tous pour fournir de l’eau à la population », insiste un conseiller municipal, appuyé par un collègue qui estime que « la reprise de certains chantiers doit-être un leitmotiv pour réussite en un temps record».

Un notable de la localité apprécie la réunion d’échange et montre que l’eau est une source vitale pour la vie. « Il faut se serrer les coudes pour des solutions pérennes », montre Amroine Darkaoui, qui appuie l’initiative en insistant que « c’est une très bonne initiative. Nous devons tous nous aligner derrière les bonnes actions pour l’intérêt  général de notre commune ». 

Le président de l’UCA, Omar Houmadi, invité dans la réunion et résident de la commune de Bambao Mtsanga était là pour un objectif précis à savoir « le projet de l’eau de Galani ». En qualité de maitre d’ouvrage du projet, il parle du déblocage et affiche sa détermination pour tout reprendre, malgré l’expiration des contrats. « La possibilité de cette reprise n’est pas à écarter », dit-il. Ce calvaire de l’eau potable reste une épine dans le pied de la population au niveau du territoire comorien. Les financements ne manquent pas, mais la gestion vient faire capoter tout après et c’est la population qui en subit les conséquences.

Nabil Jaffar / LGDC 

Please follow and like us:
error20
fb-share-icon97
Tweet 87
fb-share-icon20

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


error: Content is protected !!