En ce moment

Bilan et perspective du projet PAGF

Le rapport d’exécution technique et financière pour la période de juillet 2022 à décembre a fait l’objet d’une réunion de partage d’information.

Ce samedi 14 janvier 2023 à l’hôtel Retaj, s’est tenu la troisième réunion du comité de pilotage du PAGF. Un événement qui a réuni des représentants du Ministère des Finances, des représentants de l’Assemblée Nationale, des représentants de l’Union Européenne, de l’Agence Française de Développement ainsi que d’autres partenaires aussi bien que d’autres membres du gouvernement.

 

Plusieurs sujets étaient à l’ordre du jour dont le bilan de la mise en œuvre du programme de travail budgétisé du 2ᵉ semestre 2022 (1er juillet 2022- 31 décembre 2022) et la présentation du programme de travail budgétisé pour la période du 1er janvier au 31 décembre 2023.

Le bilan des Composantes du Projet d’Appui à la Gouvernance Financière au dernier semestre 2023 représente des avancées significatives avec des pourcentages d’évolution et d’exécution encourageants.

             

Sur les 36 activités programmées pour être réalisées au 31 décembre 2022, hormis les 2 activités annulées, seulement 2 n’ont pas été exécutées, 24 sont en cours de réalisation et 8 complètement amenés à leurs termes.

Le coordonnateur national du PAGF a tenu à souligner quelques contraintes d’ordre administratif qui ont causé les retards relatifs à l’exécution des certaines activités. Il s’est tout de même montré rassurant vis-à-vis des partenaires et tous les organes présents, quant à la capacité et le dévouement du comité de pilotage d’amener à terme ce projet.

La secrétaire générale adjointe du MFBSB, Madame SITTY SALIM à de son côté réitéré les engagements du Ministère des Finances, du Budget et du Secteur Bancaire et du gouvernement comorien d’accompagner le comité de pilotage tout au long de ce Projet.

Le Nouveau Directeur l’AGID Monsieur AHMED DJAFFAR s’est dit rassuré par cette nouvelle reconduction de ce projet et qu’il s’engagerait personnellement à remédier aux faiblesses constatées, si cette coopération de part et d’autre demeure effective et continuelle. Il a également émis quelques doléances urgentes sur la composante 1 de ce projet. Il s’agit de la mise en fonction expresse du SIGIT, qui, selon lui, est la pierre angulaire du bon fonctionnement de l’administration fiscale comorienne.
Le Directeur AHMED DJAFFAR s’engage à mettre une nouvelle stratégie sur la base existante de sensibilisation et d’accompagnement à l’enjeu d’élargissement de la base fiscale à travers l’épaule des 28 mairies de l’ile de Ngazidja.
Sur son plan d’action 2023, il invite les partenaires et notamment PAGF à l’accompagner principalement sur le renforcement des capacités des agents et surtout les services de recouvrement qui, selon lui, sont les figures d’imposition les plus importants.
Il insiste aussi sur le perfectionnement de l’AGID au moyen d’équipements de haut niveau visant à faciliter la mise en œuvre des nouvelles réformes ainsi qu’aux transferts de compétences dans l’élaboration des différents tableaux de bord (Assiste, contrôle, recouvrement, et le pilotage et le management des équipes).

Service de communication ministère des Finances 

Please follow and like us:
error20
fb-share-icon97
Tweet 87
fb-share-icon20

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


error: Content is protected !!