En ce moment

L’intellectuel comorien, un frein pour le pays

Tribune: Le silence pesant de l’intellectuel
comorien face à l’injustice pèse lourd.
Oui l’intellectuel Comorien cautionne l’injustice sans le savoir.
Dans un monde qui fait face à des mutations de grande ampleur, le devoir des intellectuels et de la diaspora c’est de soutenir les petites démocratie qui peux basculer vers le totalitarisme si personne ne regarde de près.
Des petites démocratie arrachée par des mères ,des pères, des frères et sœurs.
L’intellectuel comorien doit s’impliquer dans tous les débats, au niveau de tous les cercles de réflexion, où se dessine l’avenir. Car il s’agit de porter la voix d’un pays dont on a cherché à nier l’histoire et à asservir le peuple, pour continuer encore aujourd’hui à l’exclure de tout ce qui détermine la marche à la réussite .

Rejoindre les préoccupations du peuple comorien , les intellectuels et l’organe de la diaspora «doivent élaborer un plaidoyer pertinent,solide et articulé sur leur vision de la place que le pays doit occuper dans ce 21 em siècle

À l’heure actuel notre pays est plongé, toute entière, dans une perplexité paradigmatique complexe et multiforme, il revient aux intellectuels et à l’organe de la diaspora d’indiquer la réponse qu’eux souhaitent apporter à la démocratie .

Le peuple comorien a, en effet, trop souffert de l’inégalité ,mépris de la domination de l’exploitation ,de l’injustice ,de l’exclusion, de l’égoïsme, face à eux un poignet d’homme injustes .
Pour changer tout cela, notre pays a besoin d’intellectuels et d’un organe conscients de ces enjeux, éveillés et réveillés, motivés à servir le pays sans rien lui marchander .
Alors peuple solidaire dénonçons les méthodes musclés dont les premières sont nos frères,sœurs, amis , parents…

Dénonçons l’immobilisme et l’archaïsme de tout bord.

Rafik Adili

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*