En ce moment

Et si un médecin avait tué Binourou et son bébé ?

Je suis en route pour Panda aux obsèques de ma nièce par alliance, Binourou Abdillah, épouse de Kamal Goulamaly. Elle est décédée des suites de l’accouchement. Quelques heures avant, son bébé était né sans vie. Puis, elle a succombé à son tour.

Nous sommes croyants, c’est son jour. Mais nous devons interroger la responsabilité médicale. En particiulier la responsabilité du médecin qui avait assuré au jeune couple qu’il n’y avait nullement besoin d’une césarienne. Un gynécologue chinois avait recommandé une césarienne la semaine dernière. Mais un autre médecin avait assuré par la suite que l’accouchement se passerait normalement.

Dans d’autres pays, un procureur se serait saisi de cette affaire au nom de la Société.
Aucune société ne doit se taire quand on tue les bébes et les mamans. Et encore moins aux Comores où la malédiction suprême c’est de perdre la mwana mshwa wuzaya.

Ali Moindjié

Please follow and like us:
error20
fb-share-icon97
Tweet 87
fb-share-icon20

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


error: Content is protected !!