En ce moment

Comores vs Cameroun: “Je peux très difficilement revenir sur cette soirée du 24 janvier 2022, sans d’abord”

Je peux très difficilement revenir sur cette soirée du 24 janvier 2022, sans d’abord exprimer une pensée émue, pour les personnes disparues, lors de cet horrible drame survenu en marge de ce huitième de finale de coupe d’Afrique. Je présente mes sincères condoléances aux familles des victimes, et tous mes souhaits de prompt rétablissement aux personnes atteintes par ce terrible accident.
Toujours très délicat de parler de sport, quand des vies sont prises, et que des familles pleurent des êtres chers.
Le football, c’est d’abord, la vie, le plaisir et la solidarité, je suis naturellement solidaire du peuple camerounais dans cette douloureuse tragédie.
 
Ce huitième de finale historique, aura eu le don de montrer au monde, l’amour des Cœlacanthes pour les couleurs de son drapeau. Nous nous souviendrons longtemps, des conditions qui ont accompagné ce match. Les futures générations, pourront s’en inspirer, aucune bataille n’est perdue d’avance. Même réduit et poussé dans ses retranchements, par à un illustre adversaire, seule la détermination et la résistance, offre l’honneur et la fierté.
Il y aura certainement pour le peuple comorien, un avant et un après CAN2021. Le monde semble avoir entendu le message d’une identité, qui se hisse aujourd’hui au rang d’exemples, de modèle. Le modèle comorien, cette équipe qui en dépit des circonstances dantesques, poursuis son rêve à travers une démonstration de courage et de bravoure. Il y a eu de l’audace, de la résistance, du talent aussi. La victoire se cultive ailleurs, et notamment dans les souvenirs que vous laissez. Je ne doute pas que nos cœlacanthes, aient pu offrir le souvenir de quelque chose de formidable.
 
Merci à tous nos supporters, à tous ces témoignages d’encouragement et de soutien.
J’espère que nous aurons d’autres occasions de vous rendre fiers.
La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*