En ce moment

Le nouveau patron de l’éducation de Ngazidja ne sait pas écrire

“chu heureuse..j’ai trouvé mon mari “, cette phrase illustre le niveau scolaire du nouveau patron de l’éducation de la grande-Comores, Maoulida Bacar, nommé récemment par la gouverneure de Ngazidja Mhoudine Sitty Farouata.
Voici un message qu’il a posté sur les réseaux sociaux quelques mois avant son mariage ” le mariage est un présent du ciel. Aujourd’hui, chu heureuse car dieu me donne mon mari “. Au passage, On lui a souhaité un bon mariage avec son épouse.

La Rédaction

1 commentaire sur Le nouveau patron de l’éducation de Ngazidja ne sait pas écrire

  1. Si vous voulez détruire un pays, pas besoin de lui déclarer un conflit armée. Epargner vos hommes et faites l’économie de vos munitions et autres moyens militaires . Il faut, juste, confier l’éducation de la jeunesse à des incultes.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*