En ce moment

Le Daoula ya haki pleure et rejette Mouigni BARAKA dans un communiqué

C’est dans un communiqué ci-dessous que le Daoula ya haki exprime son mécontentement suite à la rencontre entre Azali et Mouigni BARAKA. Le président du CNT n’a pas tenu compte des manifestations du dimanche à la place de la République à Paris

Par courrier du 09 septembre 2022 , Oumara Mgomri , collaborateur du dictateur Assoumani Azali, a fait part d’  » informer  » à Mougni Baraka Said Soilihi le  » souhait  » du locataire illégitime de Beit Salam de le rencontrer.

Le Président du CNT ( Conseil National de Transition, organe politique formé au lendemain de la mascarade électorale de mars 2019 ) a répondu à l’invitation ce samedi 10 septembre avec une promptitude rare pour être soulignée, tel un obligé répondant à la convocation de son maître.

À la sortie de la dite rencontre , il a été constaté que Mouigni Baraka Said Soilihi a renié le combat de la diaspora, a renié la revendication du préable à la libération des prisonniers politiques avant toute éventuelle discussion , a renié même le sens de l’existence du CNT .

Le DYH-IDF condamne avec fermeté l’attitude candide et arrogante de Mouigni Baraka Said Soilihi.

Le DYH-IDF souligne le caractère versatile de certains opposants dont l’inconséquence des décisions a conduit notre pays à ce marasme politico- économique .

Le DYH-IDF appelle à maintenir la pression contre les imposteurs de tout bord afin de faire tomber la dictature et nourrir l’espoir d’un renouveau où le pouvoir parlementaire, la citoyenneté de la diaspora et la justice sociale seront le pivot de l’action politique.

Fait à Paris , le 10 septembre 2022.

Le Président Mohamed Laher.

Please follow and like us:
error20
fb-share-icon97
Tweet 87
fb-share-icon20

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


error: Content is protected !!