En ce moment

Flash info : BAJRAFIL est nommé ambassadeur auprès de l’UNESCO

Le Docteur Mohamed BAJRAFIL est nommé ambassadeur de l’Union des Comores auprès de l’UNESCO.

La Rédaction

2 commentaires sur Flash info : BAJRAFIL est nommé ambassadeur auprès de l’UNESCO

  1. Ah oui! Il est là l’étoile du pays. On pouvait l’attendre du côté des victimes de toutes les injustices mortifères mais il se pose en soutien du partage de la connaissance. C’est très bien. Mais comment parler de connaissance sans parler de respect de la personne? Le jeune parlait, à Mitsudje, de paix et de foi comme indispensables pour une vie nationale harmonieuse. C’est encore très bien! Ses louanges à Azali pour, dit-il, avoir mis le pays sur la bonne voix m’interroge. Oui cela m’interroge d’autant plus qu’il nous demande de lui emboiter le pas pour se taire devant la politique Azaliste. Après dieu, MUHAMMAD et AZALI. Ye mtruméééééé! Yeba léo tsi domwiso. Je ne vais pas faire le décryptage de la totalité de la conférence Bachrafilienne chez AZALI. Si je n’avais rien compris le revirement de l’ex imam, sa nomination par Azali me forme plus sur le personnage. Dommage que la promesse divine faite sur ce jeune soit traduite en un petit homme vassalisé.
    Après tout chacun est libre de choisir son camp. L’essentiel de nos érudits nous ont habitués à ces incohérences. J’adhère à la pauvre partie qui se bat aux côtés des enfants violés et ou assassinés sans aucun procès et de toutes les victimes d’un état de non droit et d’une démocratie disparue. Rien de plus étonnant que Bachrafil appelle à ne plus manifester le désir d’une vie meilleur pour éviter d’embraser le pays. Pour le reste, j’inviterai notre érudit à se rendre au près des parents de Gazon, des mutilés d’Iconi, de Fayssoil, de Nassor, de MUTU, de BAPALE, de BOBOSHA, de AGWA,de MOHAMED Moina, et de toutes autres victimes, pour leur dire que le pays est en paix. Je solliciterai B à rendre visite aux parents de Faina, de la fille, sexuellement, agressée par un foundi de Tsidjé, pour leur dire qu’il faudrait rester les bras ballants devant l’absence de justice sur les crimes dont sont victimes leurs filles. Je voudrais que B dise à la population qu’il faut rester muselée pour préserver la paix. Je voudrais que Bachrafil aille dire aux parents des détenus sans procès le sont pour la paix. Enfin que B dise aux Comoriens qu’ils doivent se taire et se terrer devant les propos azalistes selon lesquels: S’il a pu voler les élections ce fut sur la bénédiction divine. Après, retourner en France bassiner de la morale et porter le drapeau musulman dont il tourné le dos à son rôle d’imam pour la politique et l’initialisation à la vassalisation AZALIENNE. Aussi, qu’il aille dire à la diaspora que les manifestations sont sources de violences contre la politique d’Azali. MABEDJA wamwamba wema.

  2. Ah oui! Il est là l’étoile du pays. On pouvait l’attendre du côté des victimes de toutes les injustices mortifères mais il se pose en soutien du partage de la connaissance. C’est très bien. Lais comment parler de connaissance sans parler de respect de la personne? Le jeune parlais, à Mitsudje, de de paix et de foi comme indispensables pour une vie nationale harmonieuse. C’est encore très bien! Ses louanges à Azali pouy, dit-il, avoir mis le pys sur la bonne voix m’interroge. Oui cela m’interroge d’autant plus qu’il nous demande de lui emboiter le pas pour se taire devant la politique Azaliste. Après dieu, MUHAMMAD et AZALI. Ye mtruméééééé! Yeba léo tsi domwiso. Je ne vais pas faire le décryptage de la totalité de la conférence Bajrafilienne à chez AZALI. Si je n’avais rien compris le revirement de l’ex imam, sa nomination par Azali me forme plus sur le personnage. Dommage que la promesse divine faite sur ce jeune soit traduite en un petit homme vassalisé.
    Après tout chacun est libre de choisir son camp. J’adhère à la pauvre partie qui se bat aux côtés des enfants violés et ou assassinés sans aucun procès et de toutes les victimes d’un état de non droit et d’une démocratie disparue. Rien de plus étonnant que Bachrafil appelle à ne plus manifester pour éviter d’embraser le pays. Un pays en pays, selon lui. Pour le reste, j’inviterai notre érudit à rendre visite au près des parents de Gazon, des mutilés d’Iconi, de Fayssoil, de Nassor, de MUTU, de BAPALE, de BOBOSHA, de AGWA,de MOHAMED Moina, et de toutes autres victimes, pour leur dire que le pays est en paix. Je solliciterai B à rendre visite aux parents de Faina, de la fille, sexuellement, agressée par un foundi de Tsidjé, pour leur dire qu’il faudrait rester les bras ballants devant l’absence de justice sur les crimes dont sont victimes leurs filles. Je voudrais que B dise à la population qu’il faut rester muselée pour preserver la paix. Je voudrais que Bachrafil aille dire aux parents des déténus sans procès le sont pour la paix. Enfin que B dise aux Comoriens qu’ils doivent se taire et se terrer devant les propos azalistes selon lesquels: S’jl pu voler les élections ce fut sur la bénédiction divine. Apr-s, venir en France nous bassiner de la morale et porter le drapeau musulman dont il tourné le dos à son rôle d’imam pour la politique et l’initialisation à la vassalisation AZALIENNE

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*