En ce moment

Arrêt sur image : une foule en train de se battre pour acheter du riz aux Comores

Tribune: Que c’est triste!! L’image est bouleversante, désespérante. Dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux , on y voit une foule aglutinée devant un magasin à Ouani en train de se battre pour y acheter du riz, aliment de base pour une grande majorité de familles aux Comores. De telles scènes ont forcément eut lieu dans d’autres localités de l’île ou même de l’archipel pour le même motif. Donc, en 2021 aux Comores, nous sommes arrivés au rationnement du riz car la société de commercialisation de ce précieux produit n’arrive plus à assurer convenablement sa mission.

Les images de ce jour, ont soulevé des souvenirs de mon enfance dans le Nyumakele et pas forcément les plus joyeuses, lorsqu’il y avait ces pénuries à répétition et que nos mamans devaient aller se battre pour s’acheter quelques kilos de riz pour la famille, le plus souvent après une longue journée à faire le pied de grue.

Certains commerçants en profitaient pour écouler les produits qui ne sont pas trop demandés par les clients (savons, tomate concentré etc..) en période normale. La formule était la suivante : “je te vend le riz mais tu dois acheter aussi tel produit “. Et on s’y pliait sans trop résister.

Je me rappelle également de ces images d’un des partisans du régime qui, il y a quelques jours , interpellait avec force le président Azali sur la situation du pays dans un meeting à Ngazidja . “Monsieur le président, les Comoriens qui n’ont pas l’habitude de mendier se retrouvent aujourd’hui réduits à la mendicité pour survivre”, disait-il. Et sa voix et les mots qu’il énumérait me reviennent en boucle dans les oreilles. Je suis triste cet après-midi. “Mon pays va mal, de mal en mal” comme le chante le célèbre Tiken Jah Fakoly.

Fayçoil Abdou

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*