En ce moment

Le CNT COMORES adhère aux conclusions du rapport du gouvernement américain

COMMUNIQUE DU CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION DES COMORES SUR LE RAPPORT DU GOUVERNEMENT DES ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE.
Le CNT COMORES adhère aux conclusions du rapport du gouvernement américain sur la situation des Droits de l’homme en Union des Comores rendues publiques le 30 Mars 2021 et qui relatent le contexte politique comorien actuel caractérisé par l’arbitraire l’impunité des militaires, politiques, auteurs et commanditaires des treize ( 13 ) assassinats des arrestations et emprisonnements arbitraires des opposants et des journalistes.

Le Conseil National de Transition des Comores salue ce rapport dont les termes corroborent les déclarations du Président Biden qui réaffirme l’attachement des autorités américaines aux valeurs et principes universels de la démocratie et des droits de l’Homme dans ses relations avec l’Afrique.

Après le rapport établi par le rapporteur spécial des Nations Unies et la déclaration de Madame Michelle BACHELET, Haute Commissaire auprès du Haut commissariat des Nations Unies sur les Droits de l’homme qui ont conclu sur la pratique des tortures et des traitements cruels et inhumains lors des interrogatoires aux Comores le Conseil National de Transition des Comores note que le rapport très objectif établi par le gouvernement américain confirme la position de l’Union Africaine et défendue par notre mouvement depuis sa création le 25 Mars 2019 : l’interruption des élections du 24 Mars 2019 en raison des fraudes massives relevées par les observateurs nationaux et internationaux et que le dictateur Azali Assoumanl a érigé la terreur, la répression, la corruption et les détournements des deniers publics comme mode de gouvernance
Comme le décrit le rapport du Département d’Etat ainsi que ceux des nombreuses organisations de défense des droits humains, le Colonel AZALI Assoumani Na pas de mandat du peuple comorien pour diriger les Comores à partir du 26 Mai 2021 ,date de la fin de son mandat de 5 ans et qu’il est de ce fait nécessaire de prévenir des crimes ,comme ceux commis récemment dans des circonstances barbares et crapuleuses, pour faire taire toute opposition à sa volonté de se maintenir au pouvoir au-delà de cette date.

La Conseil National de Transition sollicite le soutien du gouvernement américain pour l’ouverture d’une enquête indépendante qui aiderait à établir les circonstances et les responsables des 13 assassinats des civils et militaires commis par des militaires étant donné que ces crimes ntont fait l’objet d’aucune enquête.
Des sanctions ciblées dont les interdictions de visas, les sanctions économiques et financières contre le colonel Azali Assoumani et d jautres responsables politiques, des membres des forces de défense et de sécurité, les auteurs, co-auteurs et complices de ces violations des droits de ITIomme en Union des Comores et de la confiscation de la démocratie est nécessaire pour contribuer à la fin de l’impunité à la pratique des tortures et des traitements cruels, inhumains et arrestations arbitraires des opposants et des journalistes.

A quelques jours de la fin du mandat du colonel Azali Assoumani, le CNT des COMORES appelle le peuple Comorien à demeurer mobilisé pour la lutte démocratique et de libération de notre pays en poursuivant le combat contre le coup d’état électoral du 24 Mars 2019 ses conséquences économiques affectant sérieusement les conditions de vie des citoyens
Paris, le 17 avril 2021.
Pour le CNTCOMORES, Me Saïd LARIFOU Vice-président (larifou@gmail.com)

Siège Social : 10, rue de Penthièvre – 75008 PARIS (France) Tél. : +33 06.05.99.30.04
CNT Mouigni Baraka Président CNT – Tél +269 3333185 – Email: gouverneurmouigni@hotmail.fr
Vice Président Saïd Larifou – Tél : +269 3343838 – Email : larifou@gmail.com

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*