En ce moment

Visite de l’ambassadeur de France à Mbeni: Une enveloppe de 11 milliards allouée au secteur de la Santé

Au cours de sa toute première visite dans la région de Hamahame, plus particulièrement dans la ville de Mbeni, Sylvain Riquier, ambassadeur de France aux Comores, a signé une convention de financement au profit du centre médico-chirurgical de ladite ville. Cet acte encouragera les habitants de la région et contribuera davantage au rayonnement de l’hôpital connu actuellement pour ses soins de qualité, mais aussi par ses conditions d’accueil.

L’ambassadeur de France en Union des Comores, Sylvain Riquier, a effectué une visite dans la ville de Mbeni, samedi dernier, où il a signé avec le ministre des Finances, Mzé Aboudou Chanfiou, la ministre de la Santé, Loub Yacout Zaidou, le directeur des “Trois océans” à l’Afd à Paris, Charles Trottmann, une convention de financement portant sur l’amélioration des soins de santé aux Comores d’une enveloppe de 22,5 millions d’euros dont une partie sera affectée à des programmes spécifiques au centre médico-chirurgical de Mbeni.

45,5 millions sont alloués au secteur de la Santé

Cet appui s’inscrit, selon la ministre de la Santé, dans le cadre les projets bénéficiant du financement de l’ambassade de France aux Comores, à travers le document cadre de partenariat signé le 22 juillet 2019 à l’origine du Plan de développement France-Comores (Pdfc). Une enveloppe de 150 millions d’euros, dont 45,5 millions sont alloués au secteur de la Santé, a été annoncée, pour “financer les projets visant à accompagner les efforts du gouvernement pour améliorer de manière significative le système de santé comorien”. La ministre de la Santé a apporté des détails.

“Après avoir fait l’autopsie des maux auxquels notre système de Santé est confronté, nous nous sommes convenus de mettre en place quatre projets à savoir, un projet de santé communautaire, un projet de coopération régionale en santé, un projet d’assurance maladie généralisée qui constitue assurément l’un des plus notables en soutien à une réforme majeure du système de santé et de protection sociale, et enfin, le projet améliorant des capacités d’accueil et de la qualité des soins de santé en Union des Comores, communément appelé ‘Offre de soins “, a expliqué Loub Yakout Zaidou, précisant qu’elle a l’honneur de diriger le dernier projet avec comme objectif principal d’améliorer l’accès des Comoriens à des soins de qualité. “D’une manière spécifique, le projet vise à renforcer les différents piliers de santé, en particulier, les infrastructures sanitaires, l’école de médecine et de santé publique, la formation des ressources humaines en santé et la gouvernance du système”, a-t-elle ajouté.

Pour sa part, l’ambassadeur de France, Sylvain Riquier, fera savoir que promouvoir la santé est le plus beau symbole de l’amitié qui lie la France à Mbeni et sa région. “L’hôpital de Mbeni ou à proprement parler le Centre médico-chirurgical de Mbeni, illustre en effet de très belle manière les bénéfices pour les populations de la mise en œuvre des appuis du Pasco (programme d’appui au secteur de la santé aux Comores) qui a connu trois phases depuis 2010, pour un financement cumulé de l’Afd s’élevant à 25 millions d’euros, va-t-il rappeler, ajoutant que le prestige que connait cet établissement sanitaire est en grande partie “grâce aux efforts déployés par les bailleurs, par sa direction, ainsi qu’au soutien et aux initiatives des associations communautaires et de la diaspora, permettant d’avoir les conditions d’accueil et la qualité des soins très appréciées par les habitants de la région de Hamahame et bien au-delà, ce dont nous nous félicitons”.

Le ministre des Finances, s’est, à son tour, félicité des résultats de l’action française aux Comores et s’en est . Mzé Aboudou Chanfiou a surtout loué la coopération liant les deux pays et la mobilisation de la France autour des projets structurants dans l’agriculture, la santé, la formation professionnelle, le secteur de la justice et le développement des cultures de rente. Il a également salué les relations humaines et fraternelles entre les deux populations.

A Mbéni pour la première fois

Après la signature de la convention, le diplomate français, avec sa délégation et une grande partie de l’assistance, a visité le centre médico-chirurgical, les minarets, la maison qui appartenait à la famille royale avant de prendre part à une séance de questions-réponses avec l’assistance. Sylvain Riquier s’est, en outre, entretenu avec des ulémas de la région, des confectionneurs de bonnets traditionnels, et des opérateurs économiques afin de s’enquérir des difficultés et les potentialités que regorgent tous ces secteurs.

Abadi Soilihi Natidja/ Alwatwan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*